En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies vous proposant des contenus adaptés et améliorant votre navigation. En savoir plus

Les tutoriels Kocoriko

 

L’animation est la clé de la réussite de votre campagne !

 

Une campagne sans animation de votre part ? N’y pensez même pas… C’est comme des diots sans vin blanc, des ravioles sans fromage…

Allez, on attaque ! Quelques conseils à suivre méthodiquement à chaque stade de votre campagne…

 

Votre jauge est à 0 %, on lance !

 

# Annoncez le lancement de votre campagne à vos proches par mails personnalisés

Vos contributeurs auront plus tendance à vous soutenir si vous leur écrivez directement que s’ils font partie d’une mailing-list avec la terre entière ! Donc on s’adresse individuellement chaque contributeur par son prénom. Pour plus d’efficacité, on peut faire un publipostage par email…

En substance, votre email peut ressembler à ça :


Bonjour (prénom),

Je t'écris pour te parler de mon nouveau projet !

[Description projet, …]

Pour donner vie à cette aventure, je me lançe donc une campagne de financement participatif sur Kocoriko et j'ai donc besoin de ton soutien !

Mon objectif est de collecter [xxx euros en (durée de nombre de jours)] !

Pour en savoir plus sur [(nom du projet)] et participer à la réalisation de ce projet, rendez-vous sur [(lien kocoriko de votre projet)]. Il y a plein de contreparties à découvrir.

[Si votre projet est d'intérêt général, expliquez qu'un reçu fiscal permettra de déduire 66 % du montant du don pour un particulier et 60 % pour une entreprise].

Signature


# Si vous sentez que ça a du mal à décoller, prenez le téléphone !

Pour encore plus d’efficacité, parlez-en direct de votre campagne à vos amis. Cela peut se faire autour d’un café ou avec le bon vieux téléphone !

 

# Eviter d’utiliser les réseaux sociaux au tout début de votre campagne

On le dira jamais assez, mais le début de votre campagne doit être adressé à votre cercle 1 (amis, famille, collègues, proches en général). Ce sont ces contributeurs qui vont crédibiliser votre campagne : si des gens vous connaissent pas ou peu et voient votre projet avec très peu de dons collectés, ils passeront leur chemin… C’est le principe du restaurant vide. Donc l’outil réseaux sociaux c’est pour l’étape 2 !

 

# Faire une signature d’e-mail spécifique

Le temps de la campagne, personnalisez la signature de votre boîte email avec un lien vers votre page projet. Cela vous permettra d’informer en continue tous vos interlocuteurs.

 

# Remerciez vos contributeurs

Une astuce assez efficace est de remercier vos contributeurs sur votre mur Facebook en taguant leur noms. Ainsi, ils en sont avertis sur le réseau social, se sentent valorisés et n’hésitent pas à partager à nouveau votre post : de la viralité, encore de la viralité ! Vous pouvez le faire au fil de l'eau, tous les 2/3 jours par exemple.

A chaque contribution, vous recevez un mail de la part de Kocoriko pour vous en informer. Un lien en bas du mail vous permet de faire un remerciement à la personne, par retour de mail cette fois-ci. Profitez-en pour l’inviter à partager votre page projet à ses connaissances.

 

Votre jauge est à 15/20 %, ça grimpe !

 

# Préparez un mailing plus large

Vos proches ont déjà contribué sur votre campagne. Il est temps de passer à la vitesse supérieure. Préparez une base mail la plus large possible (amis, familles, connaissances plus ou moins proches : les membres de votre club de zumba, les parents d’élèves de l’école du petit, tout doit y passer …). Vous pouvez aussi extraire les adresses email de vos contacts sur LinkedIn pour faire grossir la mailing-list. Ensuite soit vous utilisez votre boîte mail classique (attention, vous serez limité en nombre de destinataires par envoi) ou pour être encore plus pro, vous pouvez utiliser des solutions telles que Mailchimp qui vous permettent d’envoyer des emails en grande quantité et de suivre les taux d’ouvertures et les taux de clics sur chaque envoi.

 

# Commencez à communiquer sur les réseaux sociaux !

Ca y est, votre projet est suffisamment crédible pour faire parler de vous sur les réseaux. Annoncez le lancement de votre campagne. D’une manière générale évitez de communiquer sur Facebook avec un simple message. Si vous postez une image celle-ci sera davantage lue et partagée et si vous postez une vidéo, vous améliorerez encore votre audience. Donc, ne mettez pas de côté les supports vidéo, qui seront un outil très efficace pour créer de la viralité sur les réseaux sociaux.

 

# Changer la description de vos réseaux sociaux avec un lien vers votre campagne

Pensez également à changer les photos de profil (et covers) de vos réseaux sociaux avec une image expliquant que vous êtes en campagne !

 

# Mettre un bandeau d’informations sur votre site web

Le site web de votre organisation, si vous en avez un, doit être utilisé pour re-router les visiteurs sur votre page projet Kocoriko.

 

# Publiez régulièrement des news !

Vous passez un palier, vous avez une nouvelle vidéo pour présenter votre produit, un sponsor parle de vous, une actualité colle avec votre campagne, un mécène abonde sur votre projet : tout est prétexte pour re-communiquer à l’ensemble de votre communauté. Et bien sûr, n’oubliez pas d’inviter à partager, à contribuer si ce n’est pas déjà fait !

Pour cela, communiquez sur tous les canaux :

  • Faites un mailing à votre mailing list

  • Postez sur vos réseaux sociaux

  • Postez un commentaire sur votre page projet Kocoriko : cela enverra un email automatiquement à tous vos donateurs

 

# N’hésitez pas  relancer l’ensemble de votre communauté en leur demandant de relayer

Si vous n’avez pas spécialement d’actualité sur votre projet, vous pouvez en profiter pour faire une simple invitation au partage :

  • Soit sur les réseaux sociaux

  • Soit en invitant votre communauté à cliquer sur l’icône « enveloppe » de votre page projet (en haut à gauche) : cela pré-rédigera un mail que vos amis pourront faire suivre à leurs propres amis (les amis de mes amis sont mes amis…) !

 

# Demandez à vos partenaires de partager voter projet

Vous avez dans votre communauté des partenaires qui peuvent parler de vous : structures d’accompagnement, institutionnels, collectivités locales, etc.

 

Vous avez dépassé les 50 %, c’est presque gagné !

 

# Continuez, encore et toujours, à publier des news sur votre projet

Mails groupés, réseaux sociaux, toutes les occasions sont bonnes pour faire parler de votre projet et inviter au partage et au don…

 

# Créez un évènement de campagne

Les gens s’interrogent sur votre projet sa finalité ? C’est le moment d’organiser un apéro en fin de journée pour parler de vous, votre ambition, et votre projet…

 

# Contactez des bloggeurs, médias, presse, …

Il vous faut désormais trouver des relais externes pour faire parler de vous. Et idéalement des communautés en relation avec votre projet. Donc faites le tri pour trouver des blogs spécialisés avec une communauté intéressante en phase avec votre thématique. Vous pouvez tenter votre chance auprès de leaders d’opinions ou personnalité locales. 

Préparez un communiqué de presse à envoyer aux médias locaux ou spécialisés dans votre thématique. Qui ne tente rien n’a rien !

 

# La fin de campagne approche : relancez avec un compteur de fin de collecte !

Vous pouvez périodiquement (J-10, J-5, J-2,…) communiquer à l’ensemble de votre communauté la fin de votre campagne pour que les retardataires puissent faire leur don…

 

Vous êtes à 100 %... ou presque !

 

# Fixez-vous un objectif plus ambitieux

Si vous avez encore du temps devant vous, vous pouvez modifier votre page projet expliquant que vous votre objectif peut être encore plus ambitieux (120 % par exemple). Parlez des contreparties encore disponibles et redoublez d’efforts pour collecter encore.

 

# Votre campagne est terminée : remerciez l’ensemble des contributeurs

Et précisez comment et quand vont être acheminées les contreparties…