En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies vous proposant des contenus adaptés et améliorant votre navigation. En savoir plus

Le Petit Sorcier a besoin d'embaucher
Le Petit Sorcier a besoin d'embaucher
Le Petit Sorcier a besoin d'embaucher
Le Petit Sorcier a besoin d'embaucher

 

 Dans le Vieux Lyon, non loin de la gare Saint-Paul se trouve le restaurant Le Petit Sorcier. Une enseigne bleue qu’on ne peut pas rater, et une cuisine française originale qui met à l’honneur des plats du Berry. Un voyage culinaire emprunt de magie, autour de plats faits maison à base de produits frais et locaux.


Le restaurant est ouvert depuis environ 9 mois. Sa fréquentation est en augmentation, le panier moyen par personne est passé de 35-30€ à 40-45€.


Le problème est que le chef est seul pour assurer la cuisine, la salle et le bar. Résultat, il doit se limiter à un seul sevice par jour, le soir, avec un maximum de 15 couverts. Au delà le service n'est plus de qualité. 

Et 15 couverts/jour ce n'est pas suffisant pour pouvoir payer un salarié.  

C'est pourquoi nous faisons appel à un financement participatif, à votre générosité ou votre sens des affaires afin de nous aider à faire vivre et grandir ce restaurant unique de tout le Grand Lyon, qui a un très gros potentiel !

https://www.lyonresto.com/ restaurant-Lyon/restaurant-Le- Petit-Sorcier-Lyon/restaurant- Le-Petit-Sorcier-Lyon-12086. html

https://www.lafourchette.com/ restaurant/le-petit-sorcier/ 338017#reviews&page=1

La clientèle est là (CSP, CSP+), avec des habitués dont certains viennent de loin. La qualité dans l'assiette est là aussi.

Il faut juste quelqu'un en plus pour permettre d'ouvrir le midi afin atteindre les 20 couverts/jour de moyenne pour être bien et pour pouvoir dégager un salaire et développer le restaurant. 

 

 

 

En pleine discussion !

Les 20 derniers soutiens

Jean-sébastien Tenadet.
Jean-sébastien Tenadet.

50 €

Axelle Boudet.
Axelle Boudet.

30 €

Céline Charles.
Céline Charles.

30 €

Stéphane D'alu.
Stéphane D'alu.

50 €

anonymous
Anonyme

Chams Zarrouk.
Chams Zarrouk.

10 €

Hector Bouchu.
Hector Bouchu.

10 €

Lyon
Vincent Gilquin.
Guilhem TIGNY pour Le Petit Sorcier

Comme tout adolescent, il m'a fallu un moment avant de trouver ma voie, et encore un autre avant de l'accepter.
Une fois cette compréhension acquise je savais que c''était en cuisine et pâtisserie que j'exploiterai au mieux mes talents.

J'ai commencé ma carrière dans un petit restaurant de terroir au nord de Montpellier, tenu par un vieil italien amoureux de la cuisine. J'y ai appris 2 secrets de a profession :
1- C'est dans la qualité de mes matières premières que se trouve 50% de la qualité gustative de vos assiettes.
2- La cuisine est un art qui possède des fondement incontournables. Pratiquer ces bases révèle l'artiste culinaire.

J'ai poursuivi ensuite en pâtisserie fine (de magasin) ou j'ai appris le travail d’entremétier, confiseur, glacier, viennois et chocolatier. A cette époque, pour obtenir son diplôme de pâtissier, il fallait maîtriser les bases de chacun de ces domaines.
Mon Maître m'a enseigné 2 autres secrets :
1- La rigueur, la discipline et la passion sont obligatoire.
2- La pâtisserie au sens large du terme est une science ou la chimie des aliments et la façon dont nous les travaillons crée de la magie en bouche.

C'est à partir de ces 4 principes que j'ai guidé ma carrière sur 25 ans (plus ou moins) en cuisine comme en pâtisserie.
Puis un jour, j'ai voulu partager tout cela avec vous et le restaurant est né.
Né pour vos papilles, mon plaisir aux fourneaux, l'avenir de mes enfants.

Permettre de vous accueillir le midi sur une plus longue plage horaire.
7
Terminé
8%
Vincent Gilquin.
Guilhem TIGNY pour Le Petit Sorcier

Comme tout adolescent, il m'a fallu un moment avant de trouver ma voie, et encore un autre avant de l'accepter.
Une fois cette compréhension acquise je savais que c''était en cuisine et pâtisserie que j'exploiterai au mieux mes talents.

J'ai commencé ma carrière dans un petit restaurant de terroir au nord de Montpellier, tenu par un vieil italien amoureux de la cuisine. J'y ai appris 2 secrets de a profession :
1- C'est dans la qualité de mes matières premières que se trouve 50% de la qualité gustative de vos assiettes.
2- La cuisine est un art qui possède des fondement incontournables. Pratiquer ces bases révèle l'artiste culinaire.

J'ai poursuivi ensuite en pâtisserie fine (de magasin) ou j'ai appris le travail d’entremétier, confiseur, glacier, viennois et chocolatier. A cette époque, pour obtenir son diplôme de pâtissier, il fallait maîtriser les bases de chacun de ces domaines.
Mon Maître m'a enseigné 2 autres secrets :
1- La rigueur, la discipline et la passion sont obligatoire.
2- La pâtisserie au sens large du terme est une science ou la chimie des aliments et la façon dont nous les travaillons crée de la magie en bouche.

C'est à partir de ces 4 principes que j'ai guidé ma carrière sur 25 ans (plus ou moins) en cuisine comme en pâtisserie.
Puis un jour, j'ai voulu partager tout cela avec vous et le restaurant est né.
Né pour vos papilles, mon plaisir aux fourneaux, l'avenir de mes enfants.

Lyon
230 €
sur un objectif de
3 000 €
8%