kocoriko-regionsolidaire
Réduction fiscale
Emmaüs
Opération Région Solidaire
Réduction fiscale
Emmaüs
Opération Région Solidaire

 


Le Mouvement Emmaüs compte aujourd’hui 27 000 personnes en France : compagnons, bénévoles, salariés en insertion… Il existe différents types de structures au sein du Mouvement, pour proposer une réponse adaptée et sur mesure à chaque situation. En région Auvergne-Rhône-Alpes, ce sont 49 structures qui assurent quotidiennement, l'accueil inconditionnel, l'hébergement, la lutte contre le surendettement et l'insertion par l'activité économique. 

 Un accueil inconditionnel des plaus démunis

Les communautés Emmaüs au nombre de 17 en Auvergne-Rhône-Alpes accueillent sans condition toute personne en situation d’exclusion, n’ayant ni toit, ni ressources. Ces 500 compagnes et compagnons d’Emmaüs ont eu pour la plupart un parcours de vie chaotique. Accueillir, c’est héberger et en conséquence donner une nouvelle chance à toute personne de se reconstruire.

Une activité adaptée pour se reconstruire et être utile à la société

En contrepartie de cet accueil, les compagnes et compagnons exercent une activité de récupération, tri, valorisation et vente de dons matériels. Les 17 communautés Emmaüs participent donc à l'économie circulaire de la région à la hauteur de 3000 tonnes de textile et de 900 tonnes de matériel électronique annuellement.

Combattre le surendettement

La région Auvergne-Rhône-Alpes compte également 11 SOS Familles Emmaüs. Uniquement composés de bénévoles, ils soutiennent les ménages en situation de précarité financière en les conseillant sur la gestion du budget familial et en leur apportant une aide financière remboursable, sans frais ni intérêt. Ils agissent en lien direct avec les services sociaux, qui orientent vers eux les personnes en situation de mal-endettement, et préviennent ainsi les risques de surendettement. 

 

Une importante source de revenus à l’arrêt

En raison de cette crise, l’activité de réception des dons de matériel et de vente au public est à l’arrêt. Les structures ne reçoivent plus aucun don matériel et tous leurs magasins sont fermés à la vente. Leur source principale de revenus s’est ainsi brutalement arrêtée, ce qui a pour conséquence de fragiliser leur modèle économique et déstabiliser toute la vie communautaire et les projets en cours. Même si différents leviers ont été activés (solidarité interne au réseau Emmaüs, reports URSSAF, prêt de trésorerie, etc.), cet arrêt brutal affecte donc de manière conséquente leur trésorerie.

Un confinement collectif

Le manque de matériels de protection (masques, gels hydro-alcooliques) est un problème majeur auquel les structures doivent faire face. Toute l’organisation de la vie collective doit être adaptée pour limiter au maximum tous les risques de propagation du virus et pour dans le même temps, maintenir toutes les activités indispensables au vivre-ensemble : restauration, nettoyage, entretien des locaux, etc.

Maintenir l’accompagnement des plus fragiles

Dans cette période où les déplacements sont fortement réduits, le maintien de l’accompagnement des personnes les plus fragiles, physiquement et psychiquement, est un des enjeux majeurs à relever. Emmaüs invente ainsi, au jour le jour, de nouvelles formes d’accompagnement pour éviter l’isolement, prévenir l’angoisse, permettre la continuité des soins, etc.

 

Un soutien financier pour les achats de première nécessité

Les achats alimentaires qui représentent un budget conséquent.
Le matériel de protection en quantité suffisante (masques, gel).

Un soutien financier pour redémarrer l’activité

Les dons vont permettre d’aider les structures qui sortiront fragilisées de cette période de confinement et de redémarrer sur des bases financières plus solides.

Un aménagement spécifique des locaux

Des compagnes et compagnons ont déjà été contaminés par Covid-19 dans le Mouvement Emmaüs. Des aménagements spécifiques de locaux pour isoler les personnes malades et ainsi protéger le groupe sont nécessaires. 

  

                                                                  FacebookTwitter

 

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Se connecter ou s'inscrire

Les 20 derniers contribuidores

anonymous
Anonyme

Valérie Viple.
Valérie Viple.

25 €

Jean-baptiste Descroix-vernier.
Jean-baptiste Descroix-vernier.

50000 €

777 Children
777 Children

2500 €

anonymous
Anonyme

anonymous
Anonyme

Béatrice Georget-tard.
Béatrice Georget-tard.

50 €

anonymous
Anonyme

Isabelle Delachenal.
Isabelle Delachenal.

150 €

Bernard Falcoz.
Bernard Falcoz.

150 €

anonymous
Anonyme

anonymous
Anonyme

B. Serpolay.
B. Serpolay.

100 €

anonymous
Anonyme

anonymous
Anonyme

anonymous
Anonyme

anonymous
Anonyme

anonymous
Anonyme

Sophie Chaboud.
Sophie Chaboud.

5 €

anonymous
Anonyme

Lyon
Marc Fournier
Emmaüs

Le mouvement Emmaüs a été créé en 1949 dans un contexte de crise aigüe du logement pour venir en aide aux sans logis et aux plus déshérités. Au départ, il y eût une rencontre entre l’abbé Pierre, homme au charisme et à la combattivité hors normes, et Georges Legay, un abimé de la vie, alors au bord du suicide. «Je ne peux rien te donner, je n’ai rien. Mais toi qui as tout perdu, tu peux m’aider à aider les autres », ce marché insolite, proposé par l’abbé Pierre, détournera Georges de son funeste dessein, fera de lui le premier compagnon et scellera la naissance du mouvement Emmaüs.

Opération Région Solidaire
126
Terminé
13.396.400%
Marc Fournier
Emmaüs

Le mouvement Emmaüs a été créé en 1949 dans un contexte de crise aigüe du logement pour venir en aide aux sans logis et aux plus déshérités. Au départ, il y eût une rencontre entre l’abbé Pierre, homme au charisme et à la combattivité hors normes, et Georges Legay, un abimé de la vie, alors au bord du suicide. «Je ne peux rien te donner, je n’ai rien. Mais toi qui as tout perdu, tu peux m’aider à aider les autres », ce marché insolite, proposé par l’abbé Pierre, détournera Georges de son funeste dessein, fera de lui le premier compagnon et scellera la naissance du mouvement Emmaüs.

Lyon

Contreparties

5 € et plus

Votre don est déductible des impôts (75% dans la limite de 552€, 66% au delà).
Coût réel de votre don : 1,25 € après déduction fiscale.

7
15 € et plus

Votre don est déductible des impôts (75% dans la limite de 552€, 66% au delà).
Coût réel de votre don : 3,75 € après déduction fiscale.

7
25 € et plus

Votre don est déductible des impôts (75% dans la limite de 552€, 66% au delà).
Coût réel de votre don : 6,25 € après déduction fiscale.

12
50 € et plus

Votre don est déductible des impôts (75% dans la limite de 552€, 66% au delà).
Coût réel de votre don : 12,5 € après déduction fiscale.

28
80 € et plus

Votre don est déductible des impôts (75% dans la limite de 552€, 66% au delà).
Coût réel de votre don : 20 € après déduction fiscale.

3
100 € et plus

Votre don est déductible des impôts (75% dans la limite de 552€, 66% au delà).
Coût réel de votre don : 25 € après déduction fiscale.

24
150 € et plus

Votre don est déductible des impôts (75% dans la limite de 552€, 66% au delà).
Coût réel de votre don : 37,5 € après déduction fiscale.

6
200 € et plus

Votre don est déductible des impôts (75% dans la limite de 552€, 66% au delà).
Coût réel de votre don : 50 € après déduction fiscale.

10
300 € et plus

Votre don est déductible des impôts (75% dans la limite de 552€, 66% au delà).
Coût réel de votre don : 75 € après déduction fiscale.

7
500 € et plus

Votre don est déductible des impôts (75% dans la limite de 552€, 66% au delà).
Coût réel de votre don : 125 € après déduction fiscale.

5
1.000 € et plus

Votre don est déductible des impôts (75% dans la limite de 552€, 66% au delà).
Coût réel de votre don : 290,32 € après déduction fiscale.

1
126 Contribuidores
66.982 €
Région Auvergne Rhône Alpes
Abondé par
+ 66.982 €
133.964 €
sur un objectif de
1 €
13.396.400%

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies vous proposant des contenus adaptés et améliorant votre navigation. En savoir plus / paramétrer les cookies