Trophées Initiative RSE 2019
Accompagner les migrants
Vivre en autonomie dans un pays d'accueil
Accompagner les migrants
Vivre en autonomie dans un pays d'accueil

Depuis 2009, notre centre de formation, qui accueille voire recueille des jeunes et des adultes en situation de précarité ou de handicap et des demandeurs d’emploi, propose également à une dizaine de migrants une formation qualifiante en soudure de 6 mois valable 3 ans sur l'ensemble du territoire européen.

   

 

Cette année nous avons formé Hysen, Dieudonné, Aram, Abdellah, Dimitri, Ibrahim, Modi, Omar, Mohammad et Kozeta

Ce sont des jeunes mineurs isolés, des demandeurs d'asile, des sans-papiers...... des personnes incroyables!

    

 

Toutefois, malgré cette formation professionnelle et leur investissement pour l'obtention de cette attestation qualifiante, nous avons constaté que beaucoup d'entre eux avaient du mal à trouver du travail alors que le secteur de la soudure est porteur.

        

 

Pour essayer de comprendre, nous avons contacté les employeurs qui ont reçu les migrants en entretien ou en essai. Tous nous disent qu'il ne peuvent pas courir le risque d'embaucher une personne qui ne comprend pas les consignes. Il en va de la sécurité de chacun!

 

Le constat: la LANGUE FRANCAISE est un obstacle

 

                 

 

 

Ainsi, afin de surmonter cet obstacle, l'an dernier nous avons mis en place des cours de français langue étrangère dispensés par des bénévoles, des enseignants du lycée, des formateurs du centre de formation et des lycéens de 1ère qui souhaitent s’engager dans un projet d’action sociale. 

Hysen, Dieudonné et les autres migrants suivent, dès le début de leur formation, 3 ou 4 heures de cours de français par semaine. Leur formation achevée, nous leur remettons une attestation où est stipulée le nombre d’heures de cours de français et leur niveau en langue. Souvent, les migrants poursuivent les cours de français après avoir quitté le centre. 

La prise de conscience: ces cours ne sont pas simplement une transmission de connaissances; ce sont des MOMENTS PRIVILEGIES ET D'AMITIE.  

 

    

 

Chaque jour, nous apprenons à mieux nous connaître, à échanger et finalement prendre du recul sur notre propre vie. 

En effet, souvent, les migrants nous parlent:

1. de leurs familles: les jeunes ont parfois laissé "père et mère au pays"(comme ils disent) et ils se retrouvent seuls en France,

2. de leurs vies avant leur arrivée en France ou de comment ils ont fait pour entrer dans notre pays: la guerre, les tortures, l'angoisse, des jours et des jours de voyage sans eau ni nourriture dans le désert....,

3. des problèmes qu'ils rencontrent dans leurs vies de tous les jours: ouvrir un compte à la banque; la peur des contrôles dans les transports en commun; emprunter des livres à la médiathèque; trouver un endroit où passer la nuit (souvent les urgences sont le lieu idéal); le regard des gens et bien sûr se laver et surtout manger.

 

Aller encore plus loin: les accompagner professionnellement ne fait pas tout. Ils doivent être SOUTENUS SOCIALEMENT

C'est pourquoi: 

1. nous organisons des échanges entre migrants et non migrants autour de repas ou de goûters

      

 

2. nous proposons des repas gratuits à midi pour les migrants qui n'ont pas les moyens de s'acheter à manger

3. nous mettons à disposition des vêtements et des douches

4. nous travaillons en étroite collaboration avec plusieurs associations locales ont Welcome JRS, Anticyclone, le Secours populaire ou Passerelle. 

 

                                                       

 

Soutenez-nous dans ce projet: ENSEMBLE NOUS SOMMES PLUS FORTS. Aidez-nous à faire pousser l'arbre que nous avons planté!

Luttons contre l’isolement, l’exclusion, la pauvreté et faisons tout notre possible pour que Hysen, Dimitri, Kozeta.... et bien d'autres se sentent des personnes à part entière et puissent vivre pleinement et en autonomie. 

MERCI!

Let's talk !

Saint-étienne, 42
Sonia Petetot.
Association Saint Thérèse Formation/ Sonia PETETOT
Enseigner, éduquer et accueillir

1. Qui somme-nous?

L’établissement professionnel le Marais Sainte-Thérèse sous tutelle Jésuite, est un lycée privé sous contrat et centre de formation agréé, labellisé lycée des métiers de la précision, de la minutie et de la sécurité.
L’établissement sous statut Associatif loi 1901, A.S.T.F. (Association Sainte Thérèse Formation) regroupe la formation initiale, continue pour adulte et en apprentissage.
Notre établissement accueille des apprenants jeunes et adultes des migrants en vue de leur insertion non seulement dans le monde professionnel mais aussi dans la vie sociale.

2. Notre pédagogie

a. Une pédagogie régulièrement affinée
Notre groupe appartient à un réseau d'établissements impliqué depuis des siècles dans la formation.

b. Pour un meilleur apprentissage...... nous pratiquons la triangulation et la relecture
- la triangulation se base sur le fait qu'un apprenant apprend beaucoup plus vite s'il doit ré-expliquer à un autre stagiaire ce qu'il a lui-même reçu comme enseignement; cela le valorise
- La relecture est une pratique que le formateur utilise pour analyser avec le stagiaire ses échecs et ses réussites avec comme objectif de le mettre en capacité de faire ses propres choix.

c. une équipe qui accueille et accompagne tous les stagiaires quelques soient leurs difficultés....

3. L'Accueil de l'Autre: accueil migrant jeunesse défavorisée

Il s'agit d'une commission qui se réunit une fois par mois et qui nous permet d'aller plus loin dans l'accueil des personnes en précarité. Nous réfléchissons sur l'accueil de l'Autre en imaginant des solutions concrètes. C'est un sujet important: comment accueillir l'Autre dans sa différence? Que pouvons-nous faire?
Les points importants qui ressortent:
- Créer du lien et faire de l'amitié
- L'importance de l'échange et la réciprocité
- Il nous faut mieux nous connaître pour changer les regards

242
Terminé
Sonia Petetot.
Association Saint Thérèse Formation/ Sonia PETETOT
Enseigner, éduquer et accueillir

1. Qui somme-nous?

L’établissement professionnel le Marais Sainte-Thérèse sous tutelle Jésuite, est un lycée privé sous contrat et centre de formation agréé, labellisé lycée des métiers de la précision, de la minutie et de la sécurité.
L’établissement sous statut Associatif loi 1901, A.S.T.F. (Association Sainte Thérèse Formation) regroupe la formation initiale, continue pour adulte et en apprentissage.
Notre établissement accueille des apprenants jeunes et adultes des migrants en vue de leur insertion non seulement dans le monde professionnel mais aussi dans la vie sociale.

2. Notre pédagogie

a. Une pédagogie régulièrement affinée
Notre groupe appartient à un réseau d'établissements impliqué depuis des siècles dans la formation.

b. Pour un meilleur apprentissage...... nous pratiquons la triangulation et la relecture
- la triangulation se base sur le fait qu'un apprenant apprend beaucoup plus vite s'il doit ré-expliquer à un autre stagiaire ce qu'il a lui-même reçu comme enseignement; cela le valorise
- La relecture est une pratique que le formateur utilise pour analyser avec le stagiaire ses échecs et ses réussites avec comme objectif de le mettre en capacité de faire ses propres choix.

c. une équipe qui accueille et accompagne tous les stagiaires quelques soient leurs difficultés....

3. L'Accueil de l'Autre: accueil migrant jeunesse défavorisée

Il s'agit d'une commission qui se réunit une fois par mois et qui nous permet d'aller plus loin dans l'accueil des personnes en précarité. Nous réfléchissons sur l'accueil de l'Autre en imaginant des solutions concrètes. C'est un sujet important: comment accueillir l'Autre dans sa différence? Que pouvons-nous faire?
Les points importants qui ressortent:
- Créer du lien et faire de l'amitié
- L'importance de l'échange et la réciprocité
- Il nous faut mieux nous connaître pour changer les regards

Saint-étienne, 42

By continuing your visit on this website, you accept the use of cookies offering you tailored content and enhancing your browsing experience. Learn more / parameterize cookies